La charte

La charte :

Charte de l’association Chez Marie

Un lieu de mémoire, creuset de l’association

Certains le connaissent déjà, d’autres le découvrent… Sans être exceptionnel, Le Lou-du-Lac présente cependant quelques particularités environnementales et patrimoniales attachantes.

Sa géologie, son lac, la proximité immédiate d’avec la forêt de Montauban, offrent un riche potentiel naturel floristique et faunistique relativement prémuni.

Son ancienne église paroissiale, probablement contemporaine d’une motte et de sa basse-cour, son château et sa tour de l’Ancien Régime, ses longères en bauge, forment un ensemble harmonieux autant que fragile.

Patrimoine architectural, patrimoine vivant… Ce lieu de villégiature est inscrit dans les mémoires de nombreux contemporains pour les parties de pêches qu’il accueillait dans le passé. Des rencontres populaires rythment ses saisons : célébration du 15 août, fête des vieux métiers, concours de palets, et différents ateliers. Le dynamisme d’habitants hauts en couleurs y est pour beaucoup.

La notoriété du Lou, plus petite commune d’Ille-et-Vilaine, tient essentiellement à son « château du peuple », pittoresque café de campagne tenu depuis 1925 par la famille de Marie Berthier  La fermeture prévisible de ce café est à l’origine de la création de l’association.

Attachés à l’atmosphère créée par Marie et son bar, nous, adhérents de l’association Chez Marie, décidons d’unir nos efforts afin de promouvoir cet endroit remarquable. Nous voulons partager avec tous ses visiteurs notre amour du Lou, dont nous sauvegarderons l’esprit, celui d’un authentique lieu de mémoire de Haute-Bretagne.

Valeurs

L’association n’a aucun caractère confessionnel ou politique. Elle s’interdit toute discrimination et veille au respect de ce principe qui garantit la liberté de conscience pour chacun de ses membres.

Nos projets seront viables grâce à des relations humaines harmonieuses et épanouissantes, basées sur la confiance dans les projets communs, excluant toute hiérarchie et promouvant au contraire une organisation horizontale. Nous favorisons l’esprit d’initiative dans un système d’entraide mutuelle et reconnaissons les qualités de chacun.

Portés par des valeurs d’ouverture et d’accueil, nous souhaitons nous nourrir des expériences et richesses d’autrui, et les transmettre. Nous souhaitons partager nos activités avec des personnes de tous horizons, adhérant à nos valeurs.

Notre communication est établie sur les échanges et l’écoute des ressentis et besoins de chacun.

Nous nous inspirons d’un mode de vie empreint de simplicité comme celui de Marie Berthier, privilégiant les ressources et savoir-faire locaux, ainsi que le respect de la nature.

Favoriser la responsabilité individuelle et l’implication collective, nous tient à cœur, c’est pourquoi nous nous sommes constitués en association collégiale.

Objectifs et moyens

L’association a pour objet de tester et étudier sous quelles formes maintenir et développer l’activité économique, culturelle et touristique de la commune de La Chapelle-du-Lou-du-Lac autour de son château, en mutualisant les tâches. Ces objectifs iront de pair avec la restauration du bâti.

Dans un premier temps, nous voulons garder la vocation et l’esprit du bar pour qu’il puisse toujours accueillir les habitués.

À terme, notre but est de faire vivre l’ensemble du bâtiment en l’ouvrant à un public élargi et transgénérationnel, et en diversifiant les activités.

Nous voulons faire de cet endroit un espace de rencontres, d’échanges, de partages et de transmissions des savoirs. En bref, un lieu d’ouverture culturelle et sociale, un lieu d’apprentissage.

Afin de permettre cette intégration sociétale et ouverte sur le monde, mais aussi de rechercher une activité économiquement viable, l’association réalisera un diagnostic de territoire et des études de marchés. Elle initiera les structures juridiques les plus adaptées. Les activités seront complémentaires, dans la mesure du possible, avec celles déjà existantes.

Nous imaginons organiser différentes animations : marchés, ateliers, débats, concerts, sorties nature, stages d’initiation à diverses techniques artisanales ou artistiques, expositions, rencontres ludiques, découverte de la gastronomie des terroirs… Une place importante sera réservée à des stages/chantiers du bâtiment.

Nous envisageons l’ouverture d’un restaurant « populaire », une réhabilitation des chambres pour y loger des visiteurs…

Fonctionnement

Modalités de prise de décision

Le fonctionnement de l’association repose sur la culture du consensus dans les commissions et le conseil d’administration. Les assemblées générales, tout en s’en inspirant, prennent les décisions par vote.

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration est le collège décisionnaire. Il est composé de neuf à quinze membres élus par l’assemblée générale pour une durée de trois ans, renouvelable par tiers tous les ans. La gestion des finances est confiée à trois de ses membres. Des personnes peuvent être mandatées par le conseil d’administration pour certaines missions (rencontrer des élus, etc…).

Les commissions

Les commissions travaillent sur des actions et des réflexions qu’elles proposent et mettent en œuvre. Chaque membre peut s’inscrire dans une ou plusieurs commissions. Ces dernières présenteront leurs propositions au conseil d’administration qui les examinera.

Organisation des réunions

Un ordre du jour doit être proposé, si possible une semaine à l’avance, par la ou les personnes désignées, ou de façon collective lors de la réunion précédente. Il est désigné en début de séance un secrétaire chargé de rédiger le compte rendu, ainsi qu’un président de séance qui animera les débats.

 

Le Lou-du-Lac, 7 mai 2013

Laisser un commentaire